Voyage: 10 raisons de passer vos vacances au Swaziland

Facebook 5 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Le Swaziland, pays enclavé au sud de l’Afrique, est réputé pour ses réserves naturelles et ses festivals mettant en avant la culture swazie traditionnelle. Bordant l’Afrique du Sud et le Mozambique, le pays n’occupe qu’une petite partie de l’Afrique australe. Occupé pendant des milliers d’années, le Swaziland a une histoire intrigante à découvrir. Voici 10 choses que vous ne saviez probablement pas sur le Swaziland.

Le Swaziland est l’un des derniers endroits au monde à avoir un monarque absolu, le seul en Afrique subsaharienne. Et la famille royale, les Mswati, est l’une des familles royales les plus riches du monde. 67e fils de son père, Mswati III, l’actuel roi, compte plus d’une douzaine d’épouses et deux douzaines d’enfants. D’ailleurs chaque année, à la fin de l’été, il est habilité à choisir une nouvelle épouse lors de la « fête des roseaux ».

Le Swaziland est connu pour être un pays très pacifique. En effet, depuis son indépendance, en 1968, cette ancienne colonie britannique n’a jamais connu la guerre. Fait rare dans un pays africain.

Avec une population de seulement 1 267 704 personnes, le Swaziland vient comme l’un des pays les moins peuplés d’Afrique. Une population insignifiante, comparée aux géants comme le Nigeria avec ses 186 millions. Mais même si la population est faible, il est encore en croissance à un taux décent et certainement pas en déclin.

Pour une dose d’adrénaline, un voyage en rafting en eaux vives sur la rivière Great Usutu est intéressant en Swaziland. Swazi Trails organise des excursions d’une demi-journée et d’une journée comprenant le déjeuner et le transport le long de la section de Bulungu.

La danse Umhlanga ou Reed dance, organisée pendant 8 jours lors de la fête des roseaux, et exécutée par près de 40 000 jeunes filles swazies vêtues de costumes vibrants, est à vivre. Les jeunes filles coupent des roseaux et dansent pour leur roi dans l’espoir qu’elles pourraient être choisies comme la prochaine épouse.

Le Swaziland est célèbre pour ses bougies colorées faites à la main qui ont la forme de presque tous les animaux africains. Ils sont vraiment uniques parmi les produits africains et font des souvenirs parfaits.

Les Swazis ont établi leur royaume dans les années 1700 sous la direction de Nganwe III. Cependant, les contours actuels n’ont été établis qu’en 1881. Un parlement est élu, mais c’est toujours le roi qui gouverne d’une main de fer. Il nomme le Premier ministre parmi les membres de son clan familial. Les partis politiques ne sont perçus que comme des « associations » et la Cour suprême ne peut juger d’affaires pouvant impliquer la monarchie.

Située à environ 10 km de la capitale Mbabane, Sibebe est le plus grand pluton de granite exposé au monde. Bien que différent dans sa géologie, Sibebe est le deuxième plus grand rocher autoportant au monde après Ayers Rock en Australie. La meilleure vue de Sibebe est expérimentée en remontant. Il y a plusieurs sentiers de randonnée guidés pour conduire au sommet.

Le Swaziland n’a pas obtenu une part importante des terres et le pays est l’un des plus petits du continent. Il s’étend sur 17 363 kilomètres carrés. A l’ouest, le pays est dominé par des montagnes, tandis qu’à l’est, le plateau du Lubombo sépare le Swaziland du Mozambique.

Les Sud-Africains (et les citoyens des autres pays du Commonwealth) n’ont pas besoin de visa, mais auront besoin d’un passeport et de 50 rands par voiture pour entrer dans le pays. Aucun visa n’est délivré aux populations des pays frontaliers.

 

Source : https://afrotribune.com/voyage-nallez-regretter-vos-vacances-swaziland/

 

 

Facebook 5 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

272total visits,1visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *