Horseman, la marque de chaussure Made in Ghana qui séduit les Présidents

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Au Ghana, Tonyi Senayah est connu parce que ses chaussures se vendent jusqu’au Sommet de l’Etat. C’est un entrepreneur qui inspire les jeunes. Il doit son succès à son instinct d’entrepreneur.

En 2009, il se rend compte de l’opportunité d’investir dans les chaussures. Les ghanéens en sont friands et la demande à l’époque était en forte croissance. Plutôt que d’en importer, Tonyi décide de proposer des produits locaux de haute qualité. Il commence par se ravitailler chez des fabricants locaux et devient le mannequin de son récent business. Sur son lieu de travail, ses collègues sont séduits et conquis par la première paire de chaussure qu’il met. Dès le lendemain, il reçoit une pluie de commande. Il décide alors de se concentrer sur son commerce. Il commence avec seulement 100 dollars américains (73 euros, 54.000 FCFA). D’abord en achetant auprès de fabricants locaux, puis en établissant son propre atelier en 2010.

Horseman Shoes vient de naitre. Sa marque connaît une ascension fulgurante. Car clairement définie au départ, son objectif est de devenir le plus grand fabricant de chaussures made in Africa. L’entreprise est spécialisée dans les chaussures de qualité et à la mode avec le meilleur des cuirs.  Il propose des chaussures habillées pour hommes, des sandales et des pantoufles, ou encore des bottes de sécurité.

Après un an d’exercice, Senayah est nommé jeune entrepreneur de l’année aux Global Professional Achievers Awards à Accra. En 2013, le Ghanéen et sa petite entreprise ont également été distingués par le prix Outstanding Product Quality de l’African Leadership Magazine en 2013.

Dans son usine, plus de 300 paires de chaussures sont produites chaque mois. En 2012, deux ans après le lancement, l’entreprise avait enregistré un bénéfice net de 15 000 $.

En 2014, le président du Ghana, John Dramani Mahama avait déclaré son amour pour Horseman Shoes pendant son discours sur l’état de la nation dans le cadre du lancement de la campagne « Made in Ghana ».  Le président avait affirmé que ces chaussures faites localement sont « très confortables et durables. » Il affirmait ensuite, « en fait, je porte une paire en ce moment »

À la suite de cela, les commandes ont gonflé et Tonyi Senayah a été encore élu jeune entrepreneur le plus influent du Ghana pour 2015.

AHMED SILUE

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

99total visits,1visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *