Star Up Ivoirienne : Lono met le cap sur le biogaz en Afrique de l’ouest

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Afrique 21 Vous présente Lono, basée en Côte d’Ivoire, l’entreprise de Noël Kombo N’Guessan et Louise Bijleveld propose de fabriquer engrais et biogaz à partir des déchets organiques produits par les communautés et les agro-industries ouest-africaines.

Distingués par, Jean-Bernard Levy, PDG d’EDF, à Paris les trois lauréats de la première édition des Prix EDF Pulse Africa. Parmi eux, Lono, un projet porté par l’ivoirien Noël Kombo N’Guessan et sa fiancée néerlandaise Louise Bijleveld, pour créer de l’engrais et du biogaz à partir des déchets organiques.

Selon Noël N’guessan, Lono est une entreprise sociale ayant avant tout pour but de permettre à des populations rurales d’augmenter leur production agricole et d’avoir de l’énergie pour cuisiner, tout en valorisant leurs déchets.

L’utilisation d’engrais,de pesticides et de fertilisants chimiques et classiques produits par des multinationales sont à l’origine de problème environnementaux et de problèmes de santé publique ;  conscient de ces risques, ce jeune ingénieur ayant fait ses études en Afrique du Sud, au Zimbabwe, au Canada et en Belgique, est déterminé à prendre le taureau par les cornes et jouer sa partition avec pour ambition de proposer un engrais propre à chaque localité, en fonction de ses besoins en matière de culture

Dans son laboratoire, ce dernier analyse aussi différents mélanges de résidus. « Mon but, c’est de proposer un engrais propre à chaque localité, en fonction de ses besoins en matière de culture, mais aussi de ses apports en résidus », explique l’ingénieur qui assure avoir pris conscience, en voyageant, de l’extrême diversité des situations. « On retrouve cette diversité à l’intérieur même de la Côte d’Ivoire, c’est pour cela qu’il nous est impossible de proposer un système clé en main pour les ménages ou même les villages. En amont de chaque contrat, nous assurons donc une étude de faisabilité. Ensuite, en fonction du type de déchet et des besoins de la localité en termes d’énergie et d’engrais, nous proposons l’installation et la maintenance de l’unité de fermentation la mieux adaptée. Il faut expérimenter à chaque fois pour trouver la bonne formule », détaille-t-il.

Pour étudier les conditions optimales pour la valorisation des déchets, Lono a aussi lancé, avec des partenaires en Côte d’Ivoire et en Allemagne, un programme de compostage des ordures ménagères avec 300 ménages du village de Tiassalé : « ils se sont engagés à nous fournir pendant un an leurs déchets triés. En échange, nous prenons en charge leur taxe d’enlèvement des ordures ménagères », explique Noël N’Guessan.

Mais à côté de son action sociale, la start-up vise aussi les agro-industriels en Côte d’Ivoire, au Mali, au Bénin, et à long terme au Liberia. « Nous réalisons actuellement des études de faisabilité pour des opérateurs divers : des brasseries, des abattoirs, des transformateurs agricoles. Si nous faisons affaire, l’industriel nous louera une unité de biogaz. En échange de ce loyer, il verra sa facture énergétique

diminuer », indique le fondateur de la société, dont l’objectif est d’avoir installé en 2019 dix de ces unités, pour une production d’un MW d’électricité hors réseau.

Lono s’est lancée dans le maraîchage et la production d’arachides à Koun-Fao et envisage de développer son propre label, local et bio. Cette activité occupe six de leurs dix employés, les autres étant en service dans  l’unité de biotechnologie

La team de Lono réfléchit maintenant à la mise en place de son système de rémunération des fournisseurs de résidus. « En échange de leurs déchets, nous donnerons des points à nos fournisseurs. Ces points seront stockés sur un portefeuille électronique et pourront être échangés, soit contre de l’engrais, soit contre de l’argent », explique Noël N’Guessan.M

Afrique 21 salut la vision de ce jeune entrepreneur et de sa compagne et appelle l’état à les accompagner dans leur projet qui bénéficiera à coup sûr à la communauté et par ricochet aux entreprises afférentes

 

Bouazi KOUADIO

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

1076total visits,1visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *