Niger : Plus de 23 milliards $ au lieu de 17 pour soutenir son Plan de développement

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Le Niger reprend son souffle. Les prévisions pour le plan de développement de quinquennat à venir seront réalisé avec 6 milliard en plus, au profit de secteurs initialement imprévu.

Réuni à paris les 14 et 15 décembres pour un échange B to B, Aïchatou Boulama Kané, Ministre du Plan du Niger, grande chef d’orchestre de la Conférence de la Renaissance a entamé son discours par ces lettres  « La renaissance du Niger est en marche ». Cette phrase est la conséquence d’une journée marquée d’action qui ne pouvait que réjouir le gouvernement Nigérien avec à sa tête le président de la république. La plateforme d’échange dénommé la conférence de la renaissance a pour objectif de présenter la vision du Niger pour les cinq prochaines années et aussi les instruments macro-économiques et stratégiques mis en place pour concrétiser cette vision.

C’est le Président de la République du Niger, Mahamadou Issoufou qui a ouvert la conférence. A ses côtés, ses homologues Idriss Deby Itno, Président de la République du Tchad et Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République Islamique de Mauritanie. Dans son intervention, Il a réaffirmé, après avoir rappelé les progrès du Niger ces 5 dernières années, la volonté de son gouvernement d’engager, « la transformation du monde rural » et à mettre « un accent sur le secteur privé » pour accélérer l’émergence du pays.

L’évènement a réuni des directeurs d’agences bilatérales et multilatérales, des autorités gouvernementales, secteur privé nigérien et international, pour présenter les projets structurants du plan de développement 2017 et les leviers de financements multilatéraux efficients. L’accent a été surtout mis sur les partenariats publics-privés, marquant ainsi un grand changement dans l’approche de développement du Niger.

Ce forum qui a enregistré la participation de plus de plus de 800 participants internationaux a, à en juger les résultats, enregistré un franc succès. Au total, un montant global de 23 milliards de dollars a été enregistré par l’Etat du Niger, illustrant un niveau d’engagement record.

AHMED SILUE

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

466total visits,1visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *