Awa Caba, la preuve d’une Afrique 3.0

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Awa Caba est  ingénieure  en informatique, cofondatrice  et PDG de Sooretul, la première plate-forme numérique pour les femmes dans le secteur agricole au Sénégal. Elle est membre fondatrice  de Simple passé le premier réseau de femmes dans la science et de la technologie au Sénégal – Jjiguene Tech Hub, dont l’objectif est d’inspirer et d’encourager plus de femmes à intégrer l’écosystème de la technologie et de la vapeur. Aussi les coordonnées Awa Yeesal Agrihub, une plaque tournante de la technologie agro-alimentaire pour stimuler les jeunes à créer des solutions innovantes dans le secteur agricole. Son objectif, promouvoir l’impulsion de l’économie numérique autour de l’agro-industrie au Sénégal et en Afrique. En 2015, parmi toutes les inventions de l’Afrique, sooretul est lauréat de l’Innovation Award du Rebranding Africa Forum. Afrique 21 vous invite à découvrir Awa Caba dans l’univers de l’E-agriculture en Afrique.


Awa Caba, un rêve longtemps désiré

Awa Caba fait penser à Mariama Bâ,  figure féminine importante, bien au-delà de la simple représentation des femmes  et de leur place dans la société africaine. Mariam Bâ  L’auteure du livre ‘’Une si longue lettre’’ a pour  désir de voir la femme sénégalaise en particulier et africaine en générale épanouie. Aujourd’hui, on peut le dire, Awa Caba est parti  des rêves de Mariam Bâ en ce qui concerne le model de femme sénégalaises accompli.

Awa Caba est une icône au Sénégal. Elle apparait comme l’une des jeunes femmes africaines qui va aider énormément l’Afrique dans son rêve de l’Afrique 3.0. Grâce à son génie créateur, en 2014 à travers le programme Mandela Washington Fellows, Awa fait  partir des 1000 bénéficiaires dudit programme. Elle sait comment rendre des idées géniales en entreprise. La preuve, elle a mis sur pieds, une plate-forme de commerce en ligne pour aider les femmes sénégalaises à amener leurs produits, que ce soit des produits cosmétiques, des fruits ou des confitures, dans le marché et dans le monde.

 

Awa Caba, la perspective d’une  Afrique épanouie.

Awa Caba  fait partie désormais de ces jeunes entrepreneurs qui par le numérique ont ouvert une vue à l’Afrique 3.0. Pour être là où se trouve Awa, il faut avoir un caractère. Tout débute lorsqu’elle désire  créer une page web. Elle en témoigne : « J’ai toujours été curieuse de savoir comment se crée une page web, quel est le mécanisme qui fait qu’on puisse communiquer partout dans le monde rien qu’en ayant un ordinateur. C’est lors de ma première année à l’Ecole Supérieure Polytechnique de Dakar que j’ai compris réellement c’est quoi l’informatique et toutes les choses que l’on pouvait faire grâce à la programmation. C’est de là que la passion est née puisqu’avec les TIC, on voit le monde sous un autre angle ».

 

Très vite après  sa sortie de l’école, Awa se lance dans entrepreneuriat. Pour elle, être au centre de ces idées est la meilleure manière de  communiquer sa vision avec les autres. C’est ainsi qu’elle cofonde ‘’ Jjiguene Tech Hub’’, le premier réseau de femmes dans la technologie au Sénégal qui encourage et inspire davantage les femmes à mieux intégrer l’écosystème des technologies de l’information et de la communication et des STEM (Science, Technologie, Ingénierie et mathématiques). S’était juste en 2012.

Awa Caba déjà à l’université avait une excellente renommée. Etre dans les rayons d’Awa Caba est une source d’excellence. La preuve, en 2011, son équipe est championne de l’Afrique de l’Ouest et du Centre lors du concours mondial  de la technologie pour les étudiants, Imagine Cup organisé par Microsoft. Aujourd’hui, on s’aperçoit que ‘’Jjiguene Tech Hub’’ engendre Sooretul où  elle est cofondatrice.

‘’Jjiguene Tech Hub’’ découverte

Jjiguene Tech à impacter la vie de plusieurs jeunes, femmes et même des hommes. En 2015, les deux programmes phares de  Jjiguene Tech ‘’les « Girls Coding Camp » et les « Business Challenge Camp », ont formés respectivement plus de cent-vingt filles aux principes de base de l’algorithme et de la programmation web dans quatre régions du Sénégal et 60 jeunes garçons et filles ont été formés à l’élaboration de leur business plan avec les Business Challenge. Il faut aussi savoir que plusieurs femmes du secteur informel ont aussi reçu une formation sur les bases de l’utilisation de l’ordinateur. En 2016, plusieurs autres activités ont été réalisées dont le programme des « Code’s Club » avec « I Am The Code », un mouvement qui mobilise les gouvernements, les entreprises et investisseurs à supporter les jeunes femmes dans les sciences, les technologies, l’ingénierie, les mathématiques, l’art et le design.

Sooretul, de quoi s’agit-il ?

Sooretul est une start-up digitale spécialisée dans la promotion et la commercialisation des produits agricoles transformés impliquée dans l’agro-business de Awa Caba est une manière de se en rapprocher de l’offre rurale de la demande urbaine. Ce, à travers une plateforme de vente en ligne des produits locaux transformés dans le but de, selon Caba, valoriser et donner une plus grande visibilité aux femmes transformatrices. Il faut aussi savoir qu’elle a mené une solide étude de prospection qui lui permettait de constater que les consommateurs sénégalais avaient du mal à retrouver les produits locaux dans les grandes surfaces ou les boutiques. Et les femmes qui travaillaient dans le secteur de la transformation des produits n’avaient pas non plus accès au marché à cause des zones reculées de la capitale. Il faut savoir qu’en 2011, Sooretul était une utopie pour beaucoup de Sénégalais et même pour les transformatrices de produit locaux. La plateforme est lancée au départ  avec cinq transformatrices et 150 produits. Aujourd’hui , nous sommes passés à dix structures de transformation de produits avec plus de 300 produits et un chiffre d’affaires d’environ 8 000 euros.

Vers une valorisation des produits sénégalais

L’un des objectifs de Sooretul est de permettre au Sénégalais de consommer  sénégalais. Lors d’un témoignage, elle l’indique clairement en ces termes : « Nous avions décidé de mettre en place un site de vente en ligne de produits locaux afin de les valoriser et de permettre aux sénégalais de consommer local ».

Les distinctions d’Awa Caba

Lauréate de l’Innovation Award lors de la deuxième édition du Rebranding Africa Forum, en 2015, pour son projet Sooretul. Pour elle, être lauréate de l’Innovation Award du Rebranding Africa Forum est un privilège puisque parmi toutes les innovations de l’Afrique, Sooretul a été choisie. Ce prix  à permit ainsi d’être connue à l’échelle internationale et d’avoir l’opportunité de présenter son projet Sooretul à l’Europe et de montrer une innovation concrète de cette Afrique jeune. Les engagements de Awa Caba sont vraiment énormes. Figurez-vous qu’en 2015, elle va même à signer un partenariat avec Orange, le premier opérateur de téléphonie du Sénégal, pour la mise en place de services USSD sur les téléphones mobiles dans le but de promouvoir la vente de produits locaux des femmes dans l’agrobusiness.  La cerise sur le gâteau sur le nom de Caba Awa, cité par Forbes Afrique comme faisant partie des entrepreneurs de moins de 30 ans les plus prometteurs d’Afrique.

Christian GUEHI Hervé

 

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

408total visits,1visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *