Aménagement de la baie de Cocody : état d’avancement des travaux

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Abidjan, aussi connu pour son appellation perle  des lagunes a perdu de da superbe depuis des lustres. Cette perte d’ éclat est due aux nombreuses pollutions de riverains provenant des ordures des ménages aussi bien que des déchets des entreprises qui jonchent le long de  la baie lagunaire.

A cet effet un mémorandum d’entente a été signé entre la Côte d’Ivoire et le Maroc pour la valorisation et l’exploitation de la baie de Cocody ; les travaux ont débuté bien des mois avant la signature de cet accord. Afrique 21 revient sur ce dossier pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux

Il s’agit à terme de consolider Abidjan  la perle des lagunes en tant que destination touristique privilégiée. Ce projet prévoit une transformation complète de la baie de Cocody, dans la capitale économique du pays, Abidjan. La première phase, d’une durée de neuf mois, va coûter près de 17 millions d’euros.

Le Premier ministre ivoirien,SEM Daniel Kablan Duncan et Said Zarrou, directeur général de la société publique marocaine Marchica Med, ont lancé le 18 janvier 2016 le coup d’envoi officiel des travaux du projet de sauvegarde et de valorisation de la baie de Cocody,

La première phase de ce projet, portera entre autres sur le dragage du front lagunaire et du chenal de l’indenié jusqu’ à la baie de Cocody, la réalisation de remblaiements hydrauliques des berges de la baie, la réalisation de cavaliers de protection des berges, le drainage des eaux usées et fluviales

Le plan global de réaménagement de la baie de Cocody prévoit notamment : la réalisation d’un viaduc, d’un parc urbain et d’un port de plaisance ainsi des espaces de loisirs, des infrastructures d’assainissement et des installations commerciales. Le coût total de cet aménagement, dont le premier volet doit s’achever en 2019, est compris entre 100 milliards et 200 milliards de F CFA (de 150 millions à 300 millions d’euros).

Afrique 21 s’est rendue sur place pour constater l’état d’avancement des travaux ; il faut dire qu’au premier constat, l’on peut observer des ballets de va et  vient d’engins de toutes sortes dans une symphonie de vacarmes assourdissants de bruits de moteurs. La lagune jadis présente en grande quantité au niveau de l’indenié est remblayée et laisse plus de place à des tonnes de sables et de granites qui jonche le long de la baie à ce niveau. Les bases des travaux étant posées, il reste maintenant à entamer la phase de canalisation des eaux usées et de drainage, nous confie un des responsables du site qui nous indique que le taux de réalisation de la première phase tourne autour de 70% et doit s’achever en 2019.

 

Bouazi KOUADIO

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

897total visits,1visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *