Cancer de sein : Voici à quoi ressemble l’Octobre rose en Côte d’Ivoire

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Il n’existe aucun mois pendant lequel la femme se sent aussi importante que durant le mois d’octobre.. En effet, le 10ème mois de l’année lui est entièrement dédié pour la sensibiliser et l’inciter aux gestes qui sauvent  concernant le cancer de sein. Focus sur la côte qui depuis 2016 se manifeste de plus en plus en faveur de la lutte contre cette maladie.


Chaque année, en octobre, le monde entier se vêtit de rose, depuis 32 ans en commémoration de l’« Octobre rose» ; mois dédié  à la lutte contre le cancer de sein. Dès le premier dudit mois cette année, la quasi-totalité des capitales du monde ont habillé leurs lieux monumentaux ou les plus célèbres en rose. Des Etats Unis à la France  en passant par l’Australie, ce sont : la statut de la liberté, la tour Eiffel, l’opéra de Sydney qui scintillaient de rose. Ajouter à ceux-ci, la chute du Niagara(USA), le water cube de Pékin, le Palais des Académies de Bruxelles en Belgique et bien d’autres.

 

Activités de “Octobre rose“ en CI

A l’instar de ces pays, la côte d’ivoire s’est  aussi manifester. Des acteurs très engagés dans la lutte contre ce mal ont mené une série d’actions pour sensibiliser la population féminine sur la question. Dès le 19 septembre, Agnès Kraidy, journaliste à fraternité matin, donnais déjà le ton des activités qui auront lieux dès début octobre. La patronne de la fondation Agir Contre le Cancer(FAC) annonçait  le CancerArt (lutter contre les cancers à travers l’art et célébrer l’entraide et la solidarité), des conférences-débat et des expositions photos sur la maladie. Elle est l’une des survivantes à cette maladie.

Le 9 Octobre, le gouvernement procédait au lancement officiel et national d’Octobre rose. Lors de la cérémonie, Daniel Kablan Duncan, vice-président de la Côte-d’Ivoire et parrain de la cérémonie, a annoncé la prise en charge totale de 4 types de cancers. En sus, un deuxième centre anti cancéreux sera ouvert d’ici au début de l’année prochaine. Le 22 octobre, c’est au tour de l’APAAC (l’association des personnes atteinte ou affecter par le cancer) d’organiser la 1ère Marche et une course en faveur du dépistage du cancer du sein. Au programme de cette matinée, marche et course encadrées, stand de sensibilisation, lâcher de ballons, échauffement et relaxation avec un coach sportif, pot de l’amitié. Le 30 du même mois, un panel de bloggeuses a sillonné les marchés de la capitale économique, pour sensibiliser les commerçantes et clientes et les encourager à se faire dépister. Vêtu de t-shirt rose, elles ont aussi procédé à la distribution de gadget, tous de la couleur de leur action. Aussi, la participation et le témoignage de ses  figures de proue de la lutte contre le cancer de sein, ces femmes qui ont vaincue ce mal. Ce sont entre autres : Agnes Kraidy, Claudia Tagbo, Dao Gabala…

 

Le cancer de sein en chiffre

Près de 1 223 femmes meurent chaque année en Côte d’Ivoire du cancer du sein et près de 2 248 nouveaux cas sont diagnostiqués, selon Dr Bilé Augustin, chargé de communication au PNLCA (Programme National de la Lutte contre le Cancer). «Une femme sur 8 risque de développer un cancer du sein dans le monde et 90% des cancers du sein peuvent se guérir s’ils sont  détectés tôt. » A-t-il notifié. Pour dépister tôt le cancer du sein, la pratique de l’autopalpation des seins après les menstrues est vivement recommandée. Il faut également installer l’habitude de la mammographie chaque année à partir de l’âge de 25 ans.

 

AHMED  SILUE

Facebook 11 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

749total visits,7visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *