Orange, c’est aussi une banque

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Le géant de la téléphonie mobile a lancé il y a une semaine “Orange Bank”. C’est une banque en ligne destinée aux particuliers. Il s’agit de son projet le plus important depuis 2006

Orange, désormais à l’étroit dans un marché très concurrentiel, affiche un objectif raisonnable de deux millions de clients en dix ans, soit une part de marché d’environ 25 %. Ouverte en France et en Espagne aussi bien pour les abonnés Orange que les autres, l’arrivée de cette banque en ligne imaginée par l’opérateur téléphonique Orange est un événement. Avec plus de 207 millions d’abonnés dans le monde (dont 31 en France), Orange possède un gigantesque réservoir de clients potentiels. Marque connue du grand public, son arrivée ne devrait donc pas laisser la concurrence indifférente.En faisant son entrée dans le secteur financier, l’opérateur ne se lance pas dans une aventure inconnue. Le Groupe possède une expertise dans les services financiers avec Orange Money (34 millions de clients sur la zone Afrique et Moyen-Orient) et Orange Cash (500 000 utilisateurs en France). Cette expertise a été renforcée par la prise d’une participation majoritaire dans Groupama Banque en 2016, devenue Orange Bank en 2017.Le lancement de l’offre Orange Bank illustre l’ambition de diversification des services d’Orange, notamment dans les services financiers sur mobile qui offrent des perspectives de croissance importantes. L’objectif est d’atteindre 400 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 dans le domaine des services financiers sur mobile, sur l’ensemble des marchés.

 

AHMED SILUE

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

657total visits,1visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *