Nigeria : Linda Ikeji, patronne des blogueuses de Lagos

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Son blog l’a rendu Très célèbre et très influente grâce à un mixte futé de « people », de faits divers et de politique. Fort de son succès la Nigériane de 37 ans a lancé un réseau social à son nom.


Linda Ikeji est l’une des patronnes de Lagos, la ville la plus peuplée d’Afrique et la plus connectée du Nigeria. Chaque jour, son blog recevrait plus d’un million de visite. Elle est si populaire qu’elle décide de lancer l’année dernière un réseau social à son nom (lindaikedjisocial.com).  Son objectif, créer une synthèse de ce que fait Facebook et ce qui est visible sur son blog. Seront rémunérer les utilisateurs qui y posteront des infos exclusives, essentiellement des informations people ou des faits divers.

Son blog traite de sujets concernant les people, les faits-divers et la politique. Depuis le Nigéria elle collecte et diffuse des informations qui viennent du monde entier. Ainsi un sujet sur Boko Haram côtoie un énième rebondissement dans la saga de la famille Kardashian, très suivie au Nigeria.

Le blog de Ikeji publie des dizaines de d’informations par jour. Des stars de nollywood aux vedettes de la musique « Nija » en passant par les acteurs du monde politique, rien ne lui échappe. Impossible qu’un personnage public ne s’affiche au volant d’un nouveau bolide, dont il n’a pas encore payé les traites sans que la bloqueuse ne l’apprenne. Aucun geste ou aucune action des hommes et femmes sous les projecteurs ne passe sans que Ikedji n’en soit au parfum t. Un peu comme si elle avait placé sur écoute les 22 millions d’habitants de Lagos.

Le site web fascine d’abord parce qu’il donne aux jeunes femmes qui s’y connectent le sentiment de vivre avec les stars de Lagos et de partager leur intimité.

Originaire de la ville de Nkwerre dans l’Est, Ikeji est venue étudier à l’université de Lagos, la capitale économique du Nigeria, au début des années 2000. Elle en sort diplômée en anglais en 2004. Sans argent, elle fait la navette entre différents petits métiers pour vivre et aider sa famille. Elle est parfois serveuse, parfois mannequin mais s’exerce déjà au talent de rédactrice. Même si elle trouve que le métier de rédacteur est mal rémunéré, en 2006  crée un blog sur lequel elle rédige depuis un cyber café.

Aujourd’hui, Ikeji peut se targuer d’être devenue un « modèle » pour les jeunes « nigérianes ambitieuses ». Sur Twitter, elle est suivie par 1,75 million de personnes. Sur Instagram le nombre de ses fans s’élève à 1,3 million de personnes. Son blog est devenu une « machine à cash ». Il lui rapporte, selon elle, plus d’un million de dollars de revenus publicitaires par an.

                                                                  

Ahmed SILUE

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

1089total visits,2visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *