Le Maroc ira plus vite en 2018

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Le TGV marocain sera fin prêt pour avril 2018 après deux années d’attente de plus sur le chronogramme.

Le Maroc inaugurera très prochainement son TGV. En attendant, le train a déjà roulé à 275 km/h sur un tronçon de 110 km entre Kenitra et Tanger (nord).  Ce test a été réalisé en présence du ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, venu voir les progrès du projet.

Avec 270-275 km/h, c’est déjà le train le plus rapide du continent africain.Le coût total du projet financé à 50% par la France via différents prêts représente 22,9 milliards de dirhams (environ deux milliards d’euros). C’est environ 15% de plus que les estimations initiales, en 2007. « On est à moins de neuf millions d’euros le km, pour un standard européen de 20 millions d’euros le km », a toutefois souligné Rabii Lakhlii, le PDG de l’ONCF (Organisation nationale des chemins de fer).

D’autres essais seront réalisés une fois que l’on aura atteint 320 km/h, puis vers avril, les autorités procèderont à la mise en service technique de la ligne. Commenceront ensuite les essais de rodage  pour pouvoir préparer la mise en exploitation commerciale à l’été 2018, selon Rabii  Lakhlii.

Prévue pour  fin 2015, la livraison a pris du retard en raison de longues procédures d’expropriation. Le projet a suscité des contestations, notamment d’un collectif « Stop TGV », qui le juge « non prioritaire » et « non rentable ».

La ligne grande vitesse permettra de relier la capitale économique Casablanca, la capitale administrative Rabat et le pôle maritime de Tanger en un peu plus de deux heures (contre presque cinq heures actuellement).

Les chemins de fer marocains tablent sur six millions de passagers après trois ans d’exploitation. Le coût du transport d’un voyage en TGV serait en moyenne de 30% de plus que les tarifs pratiqués actuellement.

 

AHMED SILUE

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

629total visits,2visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *