Maisons préfabriquées et transfert de technologie

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

«Pour trouver maison à Abidjan, il faut se lever matin bonheur » voici une façon ironique pour l’ivoirien d’exprimer son désarroi face à la problématique du logement en Cote d’Ivoire. Abidjan, ainsi que les grandes villes du pays ont du mal à satisfaire la demande de plus en plus croissante des populations. Afrique 21 met le projecteur sur ce dossier.


Les différents gouvernements successifs se sont penchés sur la question aux travers de la politique de promotion du logement en Côte d’ivoire . Avec un déficit de 22 000 logements par an pour le seul district d’Abidjan, et près de 100 000 logements par an sur l’ensemble du territoire national, le pays connaît une véritable crise du logement depuis plusieurs années. Selon les experts, l’offre émanant généralement des promoteurs privés n’atteint pas 3000 logements par an.

Des solutions et alternatives arrivent à point nommé. Afrique 21 est allé fouiner dans l’univers des maisons préfabriquées et vous livre des secrets au travers de son reportage.

Il se nomme Kim opérateur économique chinois, détenteur d’une unité de production de maisons préfabriquées sise à Vridi ; notre hôte du jour nous fait l’amabilité de nous faire visiter son usine. Grande fut notre surprise face à la singularité des matériaux utilisés et de la qualité du travail. Nous sommes rejoint peu de temps après par Monsieur Koi Samblin Daniel, promoteur immobilier et farouche défenseur de ce transfert de technologie. Ce dernier nous vante les nombreux bienfaits de la technologie des maisons préfabriquées ,il insiste surtout sur les coûts qui sont beaucoup plus accessible, et la durée d’exécution des travaux qui sont très court.

Car selon Monsieur Koi Daniel, un immeuble R+3 en bâtiment préfabriqué vous est livré en un mois. Il parle aussi de la flexibilité de l’architecture, qui peut être modifiée plusieurs années après.

En visitant un bâtiment construit par Monsieur Kim, nous avons été agréablement surpris par le confort des appartements, par la qualité des matériaux, et ce qui captive le plus notre attention est la fraîcheur qui règne dans ces pièces malgré ce soleil ardent qui surplombait nos têtes avant d’accéder aux appartements. Tout ceci auréolé par une beauté architecturale et moderne. Ces bâtiments préfabriqués n’ont rien à envier à un bâtiment dit classique.

Mr Koi Daniel et son partenaire Monsieur Kim entendent multiplier ce chef d’oeuvre dans des grandes villes de la Côte d’ivoire, notamment Abidjan où un projet est en cours de démarrage dans la zone de Cocody Angré.

Le mot de fin de nos deux hôtes est un appel à l’état afin que celui-ci les accompagne aux travers d’exonérations fiscales et douanières dans l’objectif d’aider des milliers de ménages à avoir un logement décent, à moindre coût et à temps record.

 

Bouazi Kouadio

 

PLUS D’IMAGES 

 

 

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

954total visits,1visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *