Americanah, Chimamanda NGOZI

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Americanah

Trad. de l’anglais (Nigeria) par Anne Damour

Collection Du monde entier, Gallimard

Parution : 31-12-2014 

« En descendant de l’avion à Lagos, j’ai eu l’impression d’avoir cessé d’être noire. »


Ifemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études à Philadelphie. Jeune et inexpérimentée, elle laisse derrière elle son grand amour, Obinze, éternel admirateur de l’Amérique qui compte bien la rejoindre.

Mais comment rester soi lorsqu’on change de continent, lorsque soudainement la couleur de votre peau prend un sens et une importance que vous ne lui aviez jamais donnés ?

Pendant quinze ans, Ifemelu tentera de trouver sa place aux États-Unis, un pays profondément marqué par le racisme et la discrimination. De défaites en réussites, elle trace son chemin, pour finir par revenir sur ses pas, jusque chez elle, au Nigeria.

À la fois drôle et grave, doux mélange de lumière et d’ombre, Americanah est une magnifique histoire d’amour, de soi d’abord mais également des autres, ou d’un autre. De son ton irrévérencieux, Chimamanda Ngozi Adichie fait valser le politiquement correct et les clichés sur la race ou le statut d’immigrant, et parcourt trois continents d’un pas vif et puissant. 

Americanah est le troisième roman de la Nigériane Adichie qui est sans doute la romancière africaine la plus talentueuse de sa génération. Partageant aujourd’hui sa vie entre les États-Unis et son Nigeria natal, elle raconte dans son nouveau roman qui vient d’être traduit en français, ce que cela signifie d’être noire dans la société américaine où la perception de l’Afrique est encore fortement déterminée par l’histoire esclavagiste. Un récit à mi-chemin entre l’autobiographique et le fictionnel.

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

111total visits,1visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *