La Basilique de Yamoussoukro, un message de paix

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Projet d’un homme devenu le symbole d’une communauté, la Basilique Notre Dame de la Paix est aujourd’hui le plus grand édifice chrétien au monde et l’un des monuments les plus grandiose d’Afrique. Ce site religieux, inspiré de Saint Pierre de Rome, accueille volontiers les touristes de toute confession. Une visite incontournable !


La Basilique Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro est le fruit de la volonté du Président Houphouët-Boigny qui voulait ainsi exprimer sa foi et sa reconnaissance pour la Côte d’Ivoire, longtemps considérée comme un havre de paix. Au début des années 80, le soin de dessiner les plans de cette Basilique était confié à un collège d’architectes dont M. Pierre Fakhoury.

Le 10 août 1985, lors de sa seconde visite en cote d’ivoire, le pape Jean Paul II bénit la première pierre placée sous la Basilique actuelle. Il ne faudra que 3 ans – temps record pour une réalisation d’une telle envergure – pour achever la construction de ce chef-d’œuvre architectural.

Un site grandiose                  

La Basilique Notre-Dame de la Paix, située au cœur du pays Baoulé, dans la Capitale Politique à Yamoussoukro, est bâtie sur une superficie de cent trente hectares dont soixante douze ont été effectivement utilisés pour la construction de l’édifice. A perte de vue, s’étendent les jardins de la Basilique et comme dans tout autre jardin à la française, la symétrie est de rigueur. Dans la lumière et la chaleur étouffante, l’axe principal de cet ensemble ordonné fuit à l’horizon: c’est une allée de marbre et de granité d’un kilomètre de long où aucun arbre n’arrête le regard.

Le fidèle, pèlerin, ou visiteur qui entre par le portail principal de la Basilique et traverse l’immense espace des jardins est saisi à chaque détour par la grandeur des lieux. Une immense colonnade incurvée lui ouvre  »ses bras » symbolisant ainsi l’accueil de l’Eglise Catholique embrassant tout peuple sans distinction. La construction elliptique autour de la place forme un imposant péristyle à deux rangées de cent vingt-huit colonnes doriques. Le sable rosé de Yamoussoukro, composant essentiel de la structure en béton, « pierre de nos temps », donne à l’ensemble sa couleur particulière et l’apparence d’être bâtie en pierre de taille.

De forme hémisphérique, légèrement ogivale, haute de soixante mètres et d’un diamètre de quatre-vingt-dix mètres, la coupole est parmi les plus grandes du monde. C’est la société Eiffel Constructions métalliques qui a réalisé cette coupole, considérée comme le plus grand dôme jamais construit.

Un bâtiment de tous les records

En entrant dans la Basilique, on découvre cet immense espace intérieur, qui constitue une rotonde parfaite, et qui  peut contenir dix-huit mille personnes: sept mille assises et onze mille debout. Les murs sont constitués de vingt-quatre grandes verrières disposées entre vingt-quatre piliers. Les vitraux représentent la plus grande surface de vitrail du monde, environ sept mille quatre cents mètres carrés. Dans les vitraux, sont reparties vingt-deux portes et sont creusées deux chapelles, dédiées à Notre Dame de la Paix et à Saint Joseph. Les vitraux sont l’œuvre d’une équipe de soixante dix personnes environ, dirigée par deux maîtres verriers français, ont été réalisés selon la technique traditionnelle du vitrail : verres antiques, antiques plaqués, sertis au plomb, avec un travail de peinture avec grisailles, émaux, cuits au four. Au sommet de la coupole, un impressionnant vitrail de 40 m de diamètre, symbolise la paix si chère au Président Félix Houphouët-Boigny. Au centre de l’œuvre figure une colombe aux ailes déployées, de laquelle émanent des rayons de lumière.

L’intérieur de la Basilique est encore un ensemble de quarante-huit colonnes doriques pleines, de plus de trente mètres de haut. Elles courent autour du sanctuaire et s’élancent vers le déambulatoire et vers la coupole. Dans l’intérieur, existent aussi douze colonnes ioniques creuses. Elles cachent à l’intérieur six escaliers, des câbles, les quatre ascenseurs qui permettent d’atteindre le déambulatoire des Apôtres et les terrasses extérieures d’où la vue, impressionnante, donne toute la mesure du lieu.

Il faut savoir que si la Basilique Notre-Dame de la Paix jouit de l’extraterritorialité, vous n’aurez pas besoin de beaucoup de formalités pour la visiter. Un ticket au prix très raisonnable vous servira de visa !

 

 

 

 

 

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

602total visits,3visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *