Le Kenya se lie à la CEA pour Booster ses start up

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Le Kenya travaillera de concert avec la Commission économique pour l’Afrique (CEA) afin de protéger et de développer des innovations technologiques de ses start-up. Cette collaboration permettra aussi de débloquer des fonds de pension pour le développement du pays, selon le Président Uhuru Kenyatta.

Ces mots, il les a prononcés, lors de la visite de la Secrétaire exécutive de la CEA, Vera Songwe.  Ceci est sa première à Nairobi, au Kenya, en tant que Patronne d’une des Commissions de développement régionales des Nations Unies.

Mme Songwe a indiqué que la CEA est prête à aider le Kenya à élaborer des politiques et des initiatives législatives qui rendront plus difficile l’abus de propriété intellectuelle ainsi que les entreprises technologiques naissantes à atteindre leur plein potentiel, en créant des emplois et des revenus.

Aussi a-t-elle poursuivi en ajoutant que la CEA travaillera au Kenya pour mobiliser des fonds de pension mondiaux afin d’investir dans les infrastructures au Kenya et en particulier dans le logement, l’une des initiatives de mise en œuvre du programme Big Four du Président. Les fonds de pension travailleront avec les fonds de pension kenyans pour investir dans des initiatives de développement.

Vera Songwe, le Président pour la campagne renforcée du Kenya contre la corruption et l’invite à prendre la parole lors du prochain sommet de l’Union africaine en Mauritanie lors d’un évènement axé sur les fonctionnaires dont on parle peu travaillant à travers le continent.

AHMED SILUE

Mots clés : 

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

393total visits,4visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *