Ilhan Omar, la députée somalienne de Trump

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

On peut le dire, c’est un exploit extraordinaire, chargé de courage et de conviction, qu’Ilhan Omar vient de réaliser aux côtés de Donald Trump, le 45ème président des Etats-Unis. Avoir le statut d’ancienne réfugiée d’origine somalienne et devenir député après avoir remporter son siège à la Chambre des représentants de l’Etat du Minnesota, aux Etats-Unis, mérite ovations et éloges. Qui est  Ilhan Omar, cette jeune dame née en Somalie ? Afrique 21 vous invite à découvrir son univers.


Ilhan Omar, née en 1982 à Mogadiscio en Somalie, est une femme politique américaine, membre du Parti démocrate. Elle est la première femme d’origine somalienne élue à la Chambre des représentants du Minnesota en 2016 et à l’assemblée législative d’un Etat fédéré.

Les circonstances de la guerre.

Lors de la guerre civile somalienne, elle se retrouve à 8 ans dans un camp de réfugiés au Kenya où elle y restera pendant 4 ans. Elle rejoindra par la suite les États-Unis avec sa famille qui s’installe dans le Minnesota ou elle grandira. Elle étudiera plus tard l’économie et finira par obtenir un diplôme en sciences politiques et relations internationales de l’université du Dakota du Nord des Etats-Unis.

Ses convictions

Ilhan Omar est un nom que les femmes américaines ont très vite adopté à cause de son charisme et sa vision claire pour l’épanouissement de la femme. Ilhan Omar a un souhait : Celui de soutenir les femmes entrepreneures, se lancer dans une réforme de la justice pénale et défendre l’environnement, veillant à la qualité de l’air et de l’eau. Femme de conviction, elle n’a pas hésité un instant durant sa campagne à mettre l’accent sur la création d’une société multiculturelle déclarant : « C’est important que je sois une femme. C’est important que je sois une femme somali-américaine. C’est important que je sois musulmane et une femme immigrée ».

Dans son programme électoral, elle annonce aussi son souhait de travailler en amont, pour éviter le passage de l’école à la prison chez les personnes non blanches, avec un soutien aux familles défavorisées et un plus large accès à la formation. Cette vision si appréciée a séduit plusieurs observateurs. Membre du parti démocrate américain,  elle finira par être la candidate de ce parti pour représenter le district de Minneapolis, succédant ainsi à Phyllis Kahn qui occupait ce poste depuis 1973.  Le 8 novembre 2016, elle est élue à la Chambre des représentants du Minnesota.

C’est la première élue d’origine somalienne à la chambre basse de cet État, et ce dans un contexte électoral marqué par la campagne du candidat à la présidence Donald Trump, qui a même indiqué vouloir « interdire l’entrée aux États-Unis à tous les musulmans ».

Lorsque le 45ème président des Etats-Unis, Donald Trump, a aménagé à la Maison Blanche le 20 janvier dernier, Ilhan Omar, 35 ans, est entrée à la Chambre des représentants de l’Etat du Minnesota le 2 janvier dernier. Aujourd’hui mariée et mère de trois enfants, elle a travaillé, entre autres, comme analyste politique et organisatrice communautaire. Elle a également siégé dans divers conseils d’administration d’ONG telles que la Ligue de Défense des Droits Civiques, la Confédération Somalienne du Minnesota ou encore le Comité Central de son parti, sans parler de sa récente expérience d’assistante politique d’Andrew Johnson, un conseiller Municipal de Minneapolis.

Apres son élection en 2016¸ le Premier ministre somalien, Omar Abdirashid Ali Sharmarke, l’avait félicité. Ilhan Omar est aujourd’hui, une fierté pour la Somalie, l’Afrique et les Etats –Unis d’Amérique.

Christian GUEHI

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

882total visits,2visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *