Hôtels Radisson Blu Bamako et Abidjan, Les empires de Komé Cessé

Les hôtels Radisson Blu Bamako et Abidjan ont un patron. Lui, c’est Komé Cessé, un grand bâtisseur discret qui parle par la qualité de ses réalisations. De jeune cireur de chaussures dans les rues d’Abidjan, Komé Cessé est aujourd’hui, un grand homme d’affaires. Pour preuve, il a fait un don de 100 millions de FCFA (environ 152.000 euros) au gouvernement du Mali pour aider l’armée à lutter contre le terrorisme à la suite du coup d’Etat de 2012. Afrique 21 vous en dit plus sur lui.


Grâce à sa vision, sa patience et son grand sens de l’entreprenariat, Komé Cessé est un homme d’affaires qui fait la fierté d’Abidjan et de Bamako. Ces villes africaines sont devenues encore plus belle avec les hôtels Radisson Blu.

Les grandes dates de la vie de Komé Cessé

C’est en 1968  que naquit Komé Cessé à Koira (un village sahélien à 250 km au nord de Bamako) au Mali. Il arrive en 1984 à Abidjan. Une fois à Abidjan, l’homme devient cireur de chaussures dans les rues d’Adjamé et autres communes d’Abidjan. Il fait de la librairie par terre [vendeur de livres] sur les trottoirs d’Abidjan et ensuite devient vendeur de parapluies.

S’en suit une entrée dans le secteur du textile. En 1990, il développe ses affaires dans le textile. Devenu un grossiste du textile, l’homme peut faire la navette entre le Libéria et la Côte d’Ivoire. Pendant ce temps, ses nombreuses découvertes lui font prendre goût à la beauté et au luxe. Il entre dans le cercle fermé de l’hôtellerie de luxe.

En 2002, il construit la résidence Komé qui accueille tous les officiels de la FIFA et de la CAF. Une étape sombre s’invite dans sa vie. Le 20 novembre 2015, un attentat du Radisson Blu de Bamako fait plusieurs morts et des blessés. Le Radisson Blu de Bamako ferme ses portes le temps de digérer cette tragédie. Le 15 décembre  de la même année, c’est la réouverture du Radisson Blu de Bamako. Comme un aigle, Komé Comé, vole très haut et fini par se positionner à Abidjan. Le 25 mai 2016, c’est l’ouverture du Radisson Blu Hôtel Abidjan Airport. Sacré Komé Cessé.

Le Radisson Blu Hôtel Abidjan Airport

Le 25 mai 2016, c’est l’ouverture du Radisson Blu Hôtel Abidjan Airport. Un délice pour les yeux. Il vous suffira de sortir de l’aéroport Félix Houphouët Boigny pour vous apercevoir du décor qui s’offre à vous. Par sa façade, le Radisson Blu Hôtel Abidjan Airport est un site touristique à découvrir. Dans ce projet, Cessé Komé, le propriétaire, a investi 55 milliards de F CFA (environ 84 millions d’euros), financés à moitié en fonds propres et pour le reste par de la dette apportée notamment par Afreximbank et BGFI Bank Côte d’Ivoire.

Découvrez le Radisson Blu Hôtel Abidjan Airport et de Bamako

Dans une ville où l’offre hôtelière s’envole après des années de sous-capacité, l’hôtel joue sa carte : celle de la sobriété et des standards internationaux, avec ses 261 chambres, plusieurs salles de réunion, un immense hall de conférences pouvant accueillir autour de 800 personnes, et sa piscine. Il faut compter entre 300 et 1 300 euros (pour la suite présidentielle) pour s’offrir un séjour dans cette structure qui vise avant tout la clientèle d’affaires.

De Résidence Komé au Radisson Blu

Le virage hôtelier de Komé prend forme en 2002, lorsque le président malien de l’époque, Alpha Oumar Konaré, se rend en Côte d’Ivoire pour convaincre la diaspora d’investir au pays dans la perspective de la Coupe d’Afrique des nations. Résidence Komé, un établissement de 50 chambres, voit le jour à Bamako dans la foulée. Gérée de manière informelle, endettée, la structure se retrouve en difficulté.

Des discussions auront lieu avec le groupe sud-africain Protea, puis avec l’américain Radisson. C’est ce dernier qui décrochera avec Cessé Komé un contrat d’assistance technique : après rénovation et agrandissement, et avec l’aide d’Afreximbank, un partenaire financier régulier de l’homme d’affaires malien, Résidence Komé deviendra Radisson Blu Bamako, doté désormais de 190 chambres.

Cessé Komé y emploie environ 250 personnes, qui s’ajoutent aux 200 employés du Radisson d’Abidjan et à la cinquantaine d’employés basés au port de Vridi, cœur historique du groupe de Komé. Citant une lointaine succession (il a moins de 50 ans) et ses fils qui étudient au Canada et au Royaume-Uni, ce dernier affirme vouloir sortir du négoce (et donc de l’informel) d’ici à deux ans.

Ses projets

C’est le temps des grands investissements avec Komé Cessé. L’homme fort des Radisson Blu Hôtel Abidjan Airport et de Bamako n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Pour preuve, il s’est engagé  à Abidjan dans un projet de construction d’une usine de batteries en association avec le chinois Guangxi Wuzhou Sunwatt Battery. Pour ce qui est des Radisson Blu Hôtel, d’autres grandes villes d’Afrique devront l’accueillir sur leur sol.

Christian GUEHI

2174total visits,3visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *