Leticia N’Cho Traoré, la conciergerie de luxe à Abidjan

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Envie d’un fondant au chocolat au cœur de la nuit ? Besoin d’une chemise de rechange dans les trente minutes malgré des embouteillages monstres ? Idée de week-end en Afrique du Sud dans deux jours ? Le concierge 3W s’en occupe. Leticia N’Cho Traoré, sa fondatrice, nous présente ce concept novateur en Afrique.


Leticia N’Cho Traoré, créatrice, avec une associée ivoiro-sénégalo-américaine, de la conciergerie 3W, sont adeptes du Whatever Wherever Whenever en anglais, qui signifie « quoi que ce soit, où que ce soit et à toute heure » en français. Elles fondent donc, en 2009, 3W, une société spécialisée en relations publiques et conciergerie de luxe avec pour credo : No is not an answer… unless it’s No Problem !

Le concierge de luxe, c’est celui qui obtient, pour ses clients, tout ce qu’ils désirent, le plus rapidement possible, aux meilleures conditions, en toute confiance et avec une attention particulière de service et de qualité. Il s’agit de services de luxe, exclusifs et personnalisés en adéquation avec la personnalité du client, qui mettent à leur disposition les services dont ils ont besoin au quotidien : intendance privée, recherche d’informations, organisation de voyages, de loisirs et d’événements (soirée, anniversaire, mariage, séminaire…), services professionnels, le tout dans la plus grande discrétion.

 

Célèbre en Côte d’Ivoire en tant que Miss Côte d’Ivoire en 1998, Leticia N’Cho Traoré a, aussi, la tête bien faite avec un background académique impressionnant : après des études en France d’expertise comptable, elle décroche un master en sciences politiques, et elle a terminé l’an dernier un Advanced Management Program avec MDE Business School à Abidjan et l’IESE de Barcelone. À la fin de ses études, elle s’installe en France, monte une agence événementielle qui signe des contrats avec les Galeries Lafayette, Ford ou encore Opel, puis elle rentre au pays pour des raisons personnelles. Elle travaille dans plusieurs sociétés de communication de la place, et finalement elle se retrouve à la tête du groupe Côte Ouest, premier distributeur de contenu audiovisuel en Afrique, en charge de l’Afrique francophone.

Un parcours de femme d’affaires, car comme elle le dit : « Miss Côte d’Ivoire n’est pas un métier, il faut se battre, car on a souvent plus à prouver. » Et il est évident que Leticia N’Cho Traoré a l’entreprise, et plus particulièrement l’entrepreneuriat, chevillé au corps. Outre 3W, elle crée, en 2013, la sandwicherie mobile Sandwichs & Co et, la société

Addict qui accompagne les PME dans leur stratégie de développement. Mais c’est 3W qui l’occupe principalement, tant le segment est en plein développement.

 

Les deux associées débutent selon les canons du marketing en faisant leur benchmark et se rendent compte que le marché est mature puisque, dans plusieurs secteurs, les services de conciergerie « exclusifs » existent déjà (Black Amex ou Visa Infinite pour les banques, Vertu pour les portables, etc.). Leur positionnement s’effectue sans communication, mais seulement entre membres et de bouche à oreille. Et finalement, le concept prend tant et si bien que les deux associées sont rapidement la marque blanche de Commium en 2010-2011, et aujourd’hui 3W travaille essentiellement avec des banques, avec des particuliers « prestige » qui, justement, n’ont pas de temps et recherchent un vrai service de conciergerie. Cette clientèle potentielle voyage beaucoup, est multi-bancarisée avec des avantages liés à ses cartes haut de gamme, mais est finalement peu habituée à avoir recours à un service de conciergerie sur le continent. La société propose ainsi deux types de contrats pour les particuliers, l’un avec un concierge dédié et exclusif disponible 24 heures sur 24 et l’autre seulement 12 heures par jour, et un contrat « corporate » qui permet à une société membre de faire profiter ses dirigeants ou invités de son contrat.

Au fil des ans et de leurs expériences variées, Leticia et son associée ont noué des partenariats autour du globe, et notamment avec d’autres services de concierge en Afrique, pour finalement bâtir un réseau panafricain. C’est sans doute ce qui les différencie des quelques concurrents qui essaient de s’implanter sur ce marché depuis quelques mois. Même si, comme le fait remarquer la dirigeante, sur un marché estimé à plus d’un milliard de francs CFA, « il semble y avoir de la place pour plusieurs structures », le fait d’être en activité depuis déjà huit ans permet de ne pas avoir trop de surprises. Quoique la fois où il lui a fallu faire livrer des fleurs en Sierra Léone – pays où il n’y a pas de fleuristes – depuis Abidjan en moins de huit heures reste tout de même un « fait d’armes » peu banal dans le métier. Mais, confidentialité oblige, Leticia N’Cho Traoré reste discrète professionnellement et personnellement. Et le fait d’avoir su conserver sa vie privée justement très privée est un bon indicateur de sa capacité à en faire de même pour ses clients. Un avantage concurrentiel de plus pour 3 W.

 

Afrique 21

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

1801total visits,1visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *