La 3e Edition du Festival Abi Reggae/ Abidjan capitale du reggae pendant 3 jours

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

La troisième édition de l’Abi Reggae Festival se tiendra cette année du 6 au 9 avril à Abidjan en Côte d’Ivoire. Comme chaque année, la capitale ivoirienne vibrera toute entière aux rythmes du reggae  avec des concerts, des conférences, des expositions et des projections. Des thématiques comme l’esclavage et Rastafari meubleront les débats.


Et c’est reparti pour la 3e édition du Festival Abi Reggae qui vient ouvrir ses portes ce jeudi 06 avril 2017 au palais de la culture d’Abidjan. Ce sont plus de quatre-vingt  milles festivaliers qui, du 06 au 09 avril, seront tournés vers la lagune Ebrié pour célébrer une fois de plus ce grand rendez-vous musical.

L’édition 2017 s’inscrit dans une dynamique d’excellence musicale .Quatre jours durant ,les artistes musiciens ,les homme et les femmes, férus du reggae et de la philosophie rasta venus des quatre coins du monde , notamment de la Jamaïque de l’Asie ,de l’Europe et de l’Afrique vont offrir aux festivaliers des moments de détente et de partage culturel.

Cette programmation 2017 accueillera à nouveau des artistes du monde entier comme Ijahman Levi et U-Roy pour la Jamaïque, Danakil et Yaniss Odua pour la France ou Murray Man pour l’Angleterre et une longue liste d’artistes africains tels que Daara J Family, Ismaël Isaac, Ras Goody, Kajeem Banlieuz’Art, Nkulee Dube, Jah Vérité, Beta Simon ou encore Spyrow. Comme invité spécial, nous auront le groupe LONG SHEN DAO de la Chine et SATTAS de la TURQUIE.

Le ministre Maurice Kouakou Bandaman s’est dit honoré d’être associé à ce festival international consacré à l’un des plus grands genres musicaux du monde : le reggae , musique d’engagement et de combat, de libération et de liberté des peuples, portée par l’historique Bob Marley ainsi que d’autres pionniers .

Abi Reggae 2017, c’est aussi des colloques de réflexions et  des panels   qui portent notamment sur  l’éthique de la réparation, le panafricanisme économique, le rastafari sur la société civile et enfin sur le père fondateur du reggae Bob Marley.

ABI Reggae, c’est aussi de la gastronomie

Abi Reggae s’est également un village composé de stands, de boutique et de restaurants. Les festivaliers pourront donc découvrir la gastronomie négro-africaine. Ce festival s’ouvre avec une note assez sombre relative au décès brutal de Désiré Aloka dit Dez Parker, un pilier du reggae en Côte- d’Ivoire  à cet effet une minute de silence a été observé en sa mémoire.

Pascale Koné

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

298total visits,2visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *