Côte d’Ivoire : La centrale thermique d’Azito, plus puissante que jamais.

Côte d’Ivoire, verra prochainement ses capacités de production encore augmenter de 250 MW. Elle poursuit ainsi sa mue, entamée en 2015.

La centrale thermique d’Azito n’en finit pas de gagner en puissance. Pour cause, le gouvernement ivoirien et Azito Energie SA viennent de signer un avenant à la convention de concession qui les lie. Celui-ci prévoit une augmentation de 250 MW de la capacité de production du site, ce qui portera sa puissance globale à 680 MW. Azito Energie SA est une filiale de Globeleq, le premier producteur indépendant d’énergie en Afrique.

Désormais La centrale d’Azito représentera à elle seule 30% de la puissance électrique de la Côte d’Ivoire.

« La phase IV d’Azito offre l’un des tarifs les plus faibles de toutes les centrales thermiques du pays, et permet des synergies multiples grâce à l’infrastructure existante, ainsi que l’expertise de son équipe opérationnelle actuelle. La centrale d’Azito deviendra l’un des parcs de centrales thermiques les plus fiables et efficaces de la région », a ainsi estimé Paul Hanraha, le PDG de Globeleq, lors de la signature du nouvel accord, en février dernier.

Cette nouvelle extension s’ajoutera aux travaux actuellement en cours pour la modernisation des turbines à gaz (technologie MXL2, une première sur le continent africain). Ces derniers augmenteront de 30 MW la capacité de production de la centrale, sans pour autant accroître le nombre de turbines mise en service. Le coût de ce seul chantier d’optimisation s’élève à 30 milliards de francs CFA, soit environ 46 millions d’euros.

Pour la centrale thermique d’Azito, située à Abidjan, dans la commune de Yopougon, cette phase IV est l’aboutissement d’une mue entamée en 2015. En service depuis 1999, elle a été convertie en 2015 en une centrale à cycle combiné tout ce qu’il y a de plus moderne.

 

Ahmed Silué 

1662total visits,3visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *