Afrique du Sud : MTN pourrait investir jusqu’à 3 milliards de dollars dans la 5G

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

En Afrique du Sud, MTN prévoit d’investir dans la 5G presque autant que dans ses réseaux au cours de ces cinq dernières années, soit 40 milliards de rands, l’équivalent de près de 3 milliards de dollars.

 

Estimant proche le temps où la 5G sera commercialisable en Afrique du Sud, MTN veut avancer sur son agenda. Ce que la firme panafricaine de télécoms n’a pas caché à la conférence MyBroadband qui s’est tenue ce jeudi 18 octobre à Johannesburg. Rappelant le positionnement de MTN sur le marché sud-africain devant un parterre de professionnels et décideurs du monde de la tech, Giovanni Chiarelli, chief technology & Information Officer chez MTN, a déclaré que le groupe pourrait investir «à des niveaux similaires aux 40 milliards de rands [2,8 milliards de dollars, NDLR] injectés dans ses réseaux au cours des cinq dernières années», rapporte Business Tech.

En partenariat avec Ericsson, MTN a réalisé son premier essai 5G en janvier dernier à son siège en Afrique du Sud, atteignant un débit de plus de 20 Gbit/s, avec une latence (temps d’aller-retour réseau) de seulement cinq millisecondes. « C’est le meilleur résultat obtenu sur un réseau mobile en Afrique», déclarait le groupe.

Une technologie pour des «cas spécifiques»

La filiale nigériane annonçait cet été dans les médias qu’elle lancerait la 5G avant 2020. A cela, le CEO du groupe, Rob Shuter, a toutefois émis un bémol en septembre en marge du ITU Telecom World organisé par les Nations unies à Durban. Selon lui, la 5G ne peut être envisagée pour l’instant pour une utilisation de masse en Afrique, car, dit-il, le Continent n’est pas prêt, en termes d’infrastructures notamment.

«Pour le moment, il n’y a pas de combinés 5G et même les routeurs pouvant recevoir le réseau 5G sont très peu nombreux et très coûteux. […] C’est une technologie qui serait utilisée pour des cas très spécifiques. Ce ne serait pas une technologie pour tout le monde, car la plupart des gens n’en ont pas besoin», a-t-il déclaré.

L’Afrique du Sud en revanche, couvert à 90% par le réseau 4G de MTN, le géant des télécoms l’estime plus préparée à une telle technologie, notamment dans le cadre de la transformation industrielle.

 

https://afrique.latribune.fr/africa-tech/telecoms/2018-10-19/afrique-du-sud-mtn-pourrait-investir-jusqu-a-3-milliards-de-dollars-dans-la-5g-794561.html

 

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

862total visits,1visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *